Comment utiliser un simulateur d’assurance vie pour mieux évaluer son contrat ?

Assurance vie

Un simulateur d’assurance vie est un outil qui permet d’avoir une idée concrète de l’investissement à réaliser ainsi que de ses différentes implications. Cet instrument mathématique effectue tous les calculs relatifs à votre contrat.

L’établissement du contrat en cause et ses différentes formes font intervenir plusieurs paramètres. Ces derniers tiennent compte des frais de gestion et de versement, de la durée du contrat, etc. Cet article explique comment trouver l’assurance la plus adaptée grâce à un simulateur d’assurance vie.

Simulateur d’assurance vie et contrat d’assurance: quel rapport ?

Les personnes souhaitant procéder à la souscription à un contrat d’assurance vies sont généralement confrontées à quelques préoccupations. Ces dernières sont relatives au coût global de l’assurance, mais aussi aux intérêts ou bénéfices.

Autrement dit, il sera indispensable de déterminer le capital à investir et les retombées après les différents prélèvements. Le calcul de ces différentes données étant assez complexe, se servir d’un simulateur d’assurance vie est une idée intéressante.

Le simulateur Perlib en est d’ailleurs un excellent exemple grâce à sa simplification du processus de calcul et à la fiabilité de ses résultats.

La détermination du montant à verser à l’organisme d’assurance

Pour déterminer le montant à verser, il faut tenir compte des frais sur versement, des frais d’arbitrage ainsi que du type de contrat choisi.

Distinction entre les deux catégories de contrats

Il faut distinguer les contrats monosupport en euros des contrats multisupports. La première catégorie est celle dont les versements ou capitaux sont investis sans risque.

Les versements des contrats monosupport s’effectuent sur des supports financiers tels que les obligations d’état. Le capital monosupport investi est toujours assuré. Il n’y a pas de risque de perte et les gains annuels sont toujours conservés.

La seconde catégorie quant à elle possède certaines spécificités. En effet, les contrats multisupports offrent la possibilité d’investir aussi bien sur des supports financiers sans risque que sur des supports avec risque. Il s’agit des produits liés aux marchés boursiers (fonds, actions, obligations, etc.).

Cliquez ici pour en apprendre plus sur le fonctionnement des marchés boursiers.

Les autres frais à considérer

Les frais sur versement désignent le montant que l’assureur prélève sur le capital. Les frais d’arbitrage sont, quant à eux, prélevés lorsque l’investisseur souhaite échanger un support financier.

Un simulateur d’assurance vie prend en compte tous les détails susmentionnés pour fixer le montant de l’investissement.

La détermination du bénéfice

Pour connaître le gain réalisé sur un capital investi, il faudra se baser sur :

·        La durée du contrat ;

·        Le montant consacré à l’investissement ;

·        La date d’établissement du contrat, etc.

Cette page vous renseigne sur comment faire pour booster ses gains avec une assurance vie.

Depuis le 27 septembre 2017, de nouveaux paramètres servent à calculer les gains. Un simulateur d’assurance vie est donc encore plus utile.

Un prélèvement forfaitaire unique est effectué sur les contrats d’assurance vie. Pour tout retrait intervenant 8 ans après le contrat, le PFU est de 7,5% pour tout montant de moins 150 000 €.

Pour un retrait intervenant avant 8 ans à compter de la date du contrat, le PFU est de 12,8%. Aux différents pourcentages, s’ajoute un prélèvement social de 17,2%.

Pour les contrats établis avant l’entrée en vigueur du PFU, le barème de l’évolution de l’impôt sur le revenu est considéré. À défaut, un prélèvement forfaitaire libératoire est effectué. Il est de 7,5% pour les contrats de plus de 8 ans.

Pour les contrats de moins de 8 ans, il est de 15% pour un retrait entre 4 ans et 8 ans et de 35% pour un retrait avant 4 ans.

Un simulateur d’assurance vie permet d’appliquer les pourcentages relatifs à la situation de l’investisseur afin que ce dernier ait une idée précise de l’état de son épargne.

Les démarches à faire pour location de garage en toutes règles
Quelles sont les principales raisons d’acheter des parts de SCPI ?